{Poème} Mère – 어머니📖 Kim Chohyé

mère

Infos sur le livre:
Titre – Mère – 어머니
Auteure – Kim Chohyé
Style – Poème Bilingue Coréen – Français
Édition – Éditions L’Harmattan
Année –1995
Pages – 127

Description:

Inspirée par l’amour sacré qu’elle éprouve pour sa mère, l’écrivain Kim Chohyé, dans de courts poèmes, médite et retrace, à l’aide de mots simples et d’images délicates la vie quotidienne de sa mère, sa maladie, sa mort. Alors se dessine peu a peu le portrait d’une femme aimante, attentive aux siens, discrète, endurante, sereine… Aussi le lecteur partage-t-il, grâce à la sensibilité fine et nuancée de l’auteur, l’émotion des souvenirs lumineux et douloureux, le regret poignant de ce don parfait de soi-même, la beauté d’une pensée confucéenne si harmonieusement transmise qu’elle devient héritage universel.

Avant mon avis voici un passage de l’avant propose de L’auteur qui m’a particulièrement ému:

« Pour moi, ma mère est une source de larmes, et ceci n’est pas dû à sa mort, car déjà alors qu’elle était encore de ce monde,  chaque fois que je pensais à elle, je versais des larmes.

On dit que le créateur, sachant que chaque être humain avait besoin d’un dieu pour veiller sur lui en particulier, mais comprenant aussi que cela était irréalisable décida de donner à chacun une maman.

La mère est notre univers, elle est la source de la vie. Elle est notre lieu de repos, notre réconfort, notre espérance et notre confiance. Pour moi en particulier, ma mère fut tout, cela à un degré éminent.

Au milieu des difficultés de cette vie tumultueuse et agitée, toujours m’apparaît le visage de ma mère qui est pour moi un havre de paix. Quand elle était vivante, je n’ai su lui exprimer suffisamment mon affection. Maintenant qu’elle est partie pour l’ai-delà, je mesure combien elle nous aimait, et mon coeur est sujet à de poignants remords. »

Mon Avis:

Ce recueil de poèmes (regroupe 52 poèmes) est touchant, il m’a beaucoup ému et parlé. Les mots de l’auteur sont transmis de façon naturelle et plus d’une fois j’ai eu la larme à l’oeil.
Kim Cho-Hye nous fait partager au fil de ses poèmes les différents stades de pensée que l’on peut traverser, suite à la mort d’un proche. Le fait que le livre soit bilingue est un plus vraiment agréable, pour les amoureux de cette langue je le conseille vivement.
Ce livre  écrits par Kim Chohyé et traduit en français par JByon-Ziegelmeyer, en hommage à sa mère (disparue). Poèmes courts et écrits simplement, qui évoquent des souvenirs heureux (et douloureux aussi) dans lesquels transparaît une grande émotion avec beaucoup de sensibilité et fait méditer sur la disparition d’un proche.

retrouver ma vidéo lecture du poème N°41 en hommage à ma propre mère:

Au milieu de ma solitude

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s