{Lecture} Les fous de Bassan: Anne Hébert.

hebert

Auteure: Anne Hébert

Résumé: Un dernier soir de l’été 1936, deux adolescente disparaissent sur la grève, dans le village de  Griffin Creek. Face à la mer et au vent, chacun sait que cette tragédie vient de loin… De l’histoire d’un peuple soumis aux commandements de dieu. .

Le roman date de 1982 et est adapté en film en 1987, Film qui sera récompensé à plusieurs reprise dont le prix Molson et ceux du gouverneur général.

 Ce  roman semble destiné à des lecteurs sensible, au destin des âmes, dans un milieu fermé dévastatrice.

Histoire poignante que je résumerais par: telle un fou de bassan avant d’effectuer son plongeon, tourbillonne en cercle autour d’un point névralgique de l’histoire de cet évênement de l’été 1936 à Griffin Creek où le temps s’est arrêté pour le village où les fillettes, Olivia et Nora. Pas encore femmes et pourtant sur le chemin de le devenir, leur âmes volent effectuant un tourbillon de souvenir avant d’effectuer, comme le fou de bassan, un plongeon…

La première fois que je lis le roman, j’ai entre 14 et 15 ans, je ne sais même plus comment cet oeuvre est tombé entre mes doigts… Mais 13 ans après il est encore là. Et je le lis encore…

La trame se compose de 6 récits, sur les même journées, avec des scènes similaires,  avec des personnages différents. Trois dates en 1936 et deux en 1982. 

Le récit est à la fois poétique et dramatique, ont parle de meurtre, et de suicide. Le meurtre des cousines Atkins, et le suicide de la femme du pasteur..

Je suis interpellé par le décalage qui relit, le passé à la sensibilité, chaque personnage évolue dans un décor typé, annonciateur à milieu ou lieux tragique.

Aucun ne peut échapper aux terreurs de Griffin Creek. Les habitants sont destiné à être frappé par les crimes de guerres, la religion, et une sexualité morbide.

Anne Hébert image une furie des coeurs comme la mer qui détruit le rivage causant la disparition d’une île… Un rite fatal de la mort. Sa plume est magnifique, et le lecture douce comme du miel. 

Pour finir, je définis l’histoire par La solitude, le regret, les lours secret, la vie gâché…. Et le roman par un fou de bassan!!!

index#ClochetteKelly

Publicités

3 réflexions sur “{Lecture} Les fous de Bassan: Anne Hébert.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s