Lecture: Mr Mercedes (Stefen King)

Titre: Mr Mercedes

Auteur : Stefen King

Éditeur : Le livre de poche

Collection : –

Parution : 2015

Pages : 660

screenshot_2016-11-08-07-25-16-1

Résumé:

« Je crois qu’il y a plein de gens qui rêvent de faire ce que j’ai fait… La seule différence, c’est que moi, je l’ai vraiment fait ! »
Midwest 2009. Un salon de l’emploi. Dans l’aube glacée, des centaines de chômeurs en quête d’un job font la queue. Soudain, une Mercedes rugissante fonce sur la foule, laissant dans son sillage huit morts et quinze blessés. Le chauffard, lui, s’est évanoui dans la brume avec sa voiture, sans laisser de traces. Un an plus tard. Bill Hodges, un flic à la retraite, reste obsédé par le massacre. Une lettre du tueur à la Mercedes va le sortir de la dépression et de l’ennui qui le guettent, le précipitant dans un redoutable jeu du chat et de la souris.
Avec ce polar très noir, véritable plongée dans le cerveau d’un psychopathe qui ferait passer Norman Bates pour un enfant de chœur, Stephen King démontre une fois encore son époustouflant talent de conteur, qui s’affranchit des frontières et des genres.

Mon avis:

Il est fini! Oui enfin! Un mois à le lire. Pas qu’il ne soit pas intéressant bien au contraire!!! Mais j’ai eu du mal à géré mon temps de lecture. La couverture m’avais bien plus, alors je me suis dit « pourquoi pas » pour mon premier « Stefen King ». Et je ne regrette  pas!

Stefen King étant connu pour ses récits « fantastiques » dirais-je, ne m’avais pas emballé, jusqu’ici, en lisant le résumé je savais que j’aurais affaire à un polars, un vrai polars. Mais ma question était « est-ce qu’il y aurait du sens? des incohérence? ou de l’incompréhension? »

La réponse est postive, l’histoire à du sens, et l’intrigue principale est tenu, on tourne toujours autour d’elle sans jamais lâcher prise. Chaque chapitre à son importance et donne une « clé » à l’égnime. Même si nous lecteur nous suivons deux point de vue.

Celui de Hodge et de Brady. Il est facile de se mettre à leur place, et leur émotions est bien retranscrites. Donc on peu comprendre l’off Ret Hodge dans chacune des situations mais aussi Brady et son comportement « dérangé ». Et c’est appréciable, même si nous avons un « cran » d’avance par rapport à Hodge, je me suis   demander comment l’officier retraité allait faire pour comprendre. Et vis versa. Comment Brady allait faire pour se dépatouillé avec ces « truc » et ces « bidules ».  Bref un véritable chassé-croisé au rythme soutenu allant crescendo jusqu’au sprint final des 50 dernières pages, même si au total, la lecture a duré un mois!!!!

L’histoire est extrêmement bien pensée, et peut sembler stagner au début c’est seulement vers la moitié du livre que cela  bouge un peu plus, même si on as l’impression que l’off Ret Hodge va finir par « tomber » d’un moment à l’autre. Les personnages sont bien développés  et malgré tout, tout se déroule assez rapidement. La première partie est divertissante et audacieuse premièrement les messages échangés par les deux personnages, alors que la dernière partie est la plus haletante, grâce au fait qu’aucun personnage ne semble à l’abri et c’est une course contre la montre autant pour les personnages que pour le lecteur!

Je me suis faites une remarques à la fin de ma lecture le roman tourne autour des femmes,  les victimes de ce livre, ne sont qu’en partis que des femmes ou presque…

Je conseille donc de lire Mr Mercedes de Stefen King, soyez plus rapide que moi 😉

#ClochetteKelly

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s